samedi 21 octobre 2017

L'IMAGINAIRE et [ PASSION DE LECTEUR ]



Les réponses de Olivier

PASSION DE LECTEUR

pour





Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ? 
Bibliophage, une bibliothèque personnelle de plus d'un millier de livres brochés et poche, tout genre confondu .Un problème néanmoins mon job de commercial sur 20 départements n'est pas dans celui du milieu de la littérature mais celui des agences de voyages. Marié depuis quasi 20 piges avec deux filles (16 et 12 ans), pour ces trois-là la lecture est considérée comme ma maîtresse avec quelques tensions en découlant. Un équilibre vital pour moi mais chronophage, encore que je trouve que je ne lis pas assez...



L'adresse de votre blog (si vous en avez un):

http://passiondelecteur.over-blog.com/


Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire? 
Depuis une demie douzaine d'années... peut-être l'arrivée des 2 gracieuses de Book en Stock et de toute la communauté de Book En Stock dans mes blogs et bloggeuses et bloggeurs favoris...mais aussi une ado de 16 ans aujourd'hui fan de ce genre nouveau qu'est l'Imaginaire...



Sous quelle forme? (Roman, BD, films ?) 
Je me cantonne aux livres et BD et c'est déjà pas mal.



Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ? 
Peu originalement le Seigneur des Anneaux...mais aussi Eragon et Harry Potter (imaginaire ?)



Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours? 
Une évasion constante, un ouverture à un monde assez époustouflant et un certain nombre de passerelles avec mes lectures plus classiques. Mais surtout et hélas une envie d'accumuler les lectures de ce genre.



Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;)) 
Olivier Peru, Laurent Whale, Pierre Pevel, Terry Prattchett et Thomas Geha...tout cela par la faute de Book en Stock lol...


Etes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?
Tout ce qui me tombe sous la main ou dont je vois les chroniques chez Book En Stock et d'autres bloggeurs et bloggeuses...Mais je pense que le plus dur reste la SF.



Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer? 
Avec les chroniques de Book En Stock lol... non je dirai Robin Hobb, Pierre Bordage et John Lang....



Comment choisissez-vous vos lectures ? 
Essentiellement les chroniques sur ce registre ou le feuilletage des livres du genre en librairie.



L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?
Des rencontres réelles en des occasions particulières (salon, repas, intervention d'auteurs) peut-être des essais d'écriture genre histoire lancée par un ou une camarade et que nous compléterions au fur et à mesure.



Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire? 
Les rencontres à Angers des auteurs du genre d'une grande complicité (Laurent Whale, Thomas Geha....)



A la fin de ce Mois de, nous répondrons à notre tour au questionnaire mais aussi à vos questions: Quelle question souhaiteriez-vous éventuellement nous poser (aucune obligation) 
Les gracieuses, quel livre ou roman classique (hors Imaginaire) chroniqueriez vous volontiers ?




L'IMAGINAIRE et [ BLOG-O-LIVRE ]




Les réponses de


pour







Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?
En quelques mots? Je suis un Loup Noir. Blacky, dalek qui essaie d'exterminer une PAL vivante qui devient de plus en plus imposante et menaçante et dont j'ai perdu le contrôle il y a quelques années maintenant.

L'adresse de votre blog (si vous en avez un)




Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire?
C'est un peu compliqué, je connais l'imaginaire depuis tout petit et pourtant je n'ai jamais été baigné dedans non plus ayant grandi dans une famille qui a toujours été plus tournée vers le polar ou la blanche. On pourrait considérer que mon tout premier contact avec l'imaginaire vient de mon enfance avec principalement la lecture de contes ou encore des films et dessins animés Disney. Concernant mon premier vrai contact marquant, celui qui a fait que je suis devenu plus mordu d'imaginaire ce fût plutôt vers mes 10 ans, toujours majoritairement de façon visuelle avec la TV et le cinéma et ce fût avec les téléfilms Italiens de La Caverne de la Rose d'Or. J'ai encore des souvenirs marquant de cette série, son imaginaire et les messages qu'elle transmettait. D'ailleurs ça m'a fait rire, je les ai revu il y a pas longtemps et, même si on peut les considérer aujourd'hui un peu kitsch, j'y ai trouvé des messages, pourtant très présents, que mon esprit d'enfant avait oublié. 



Sous quelle forme? (Roman, BD, films ?)
Comme je l'ai dit, mon enfance n'a finalement pas trop été littéraire mais plus visuelle et cinématographique. J'ai vraiment plongé dans la littérature vers mon adolescence. Et pourtant il faut bien admettre qu'on a longtemps tenté de me faire lire, avec plus ou moins d'arguments, mais les Jacquou le Croquant ou bien encore Le Club des Cinq ne m'ont jamais vraiment tenté. Il faut dire que je viens d'une famille où la blanche et le polar sont très présents et où l'Imaginaire n'est pas obligatoirement rejeté, mais ne fait pas parti des genres très prisés. Je ne me souviens plus vraiment de quel livre fût le premier à me mettre le pied dans l'Imaginaire (peut-être un Perry Rhodan) je me souviens surtout que c'était du space opera boosté qui, certes, aujourd'hui aurait peut-être du mal à me convaincre, mais m'avait à l'époque ouvert de nouveaux horizons et qui pouvait m'emporter encore plus que pouvait le faire un film, même si les deux n'offrent pas les même ressenti et il est dur de faire la comparaison. Pour la BD c'est arrivé plus tard, j'ai toujours eu un peu de mal avec l'aspect court de la BD et mis à part Asterix, Lucky Luke ou encore Garfield, l'aspect imaginaire est arrivé surtout quand je suis devenu étudiant et que j'ai découvert une librairie spécialisée BD/mangas/Comics avec un vrai bon libraire.



Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ?
Je dirai la lecture de contes pour m'endormir. Je me souviens aussi précisément des livres Disney 365 histoires pour le soir qui offraient aussi de l'imaginaire. En fait je dirai que comme beaucoup de gens de mon époque j'ai été bercé par Disney, avec ses qualités et ses défauts. Au ciné je me souviens encore de mes deux premiers films que j'ai vu et que je classerai d'une certaine façon dans l'imaginaire. Les Aventures du baron de Münchhausen que j'ai vu à 6-7 ans, dont je n'avais rien pigé, j'ai même détesté, mais à cet âge là je n'avais pas les clés je pense pour voir l'intérêt du film. Bernard et Bianca 2, dont je me souviens encore des images magnifiques sur grand écran. 



Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours?
Vaste question. Déjà ce que m'apporte l'imaginaire c'est une certaine évasion, un vrai travail d'imagination qui fait qu'on est souvent dépaysé voire emporté par un travail mythologique. Ensuite il y a aussi souvent un vrai travail de questionnement. Il ne faut pas croire que l'imaginaire n'est que du divertissement, on peut aussi y trouver des sujets sérieux que ce soit par des réflexions sur nous-même, notre avenir mais aussi de nombreux autres sujets. Mais surtout finalement l'imaginaire, sous toutes ces formes, me procure cette coupure nécessaire pour oublier les tracas du quotidien et cibler mon pauvre petit cerveau sur d'autres aspects. L'imaginaire est cette littérature que j'aurais du mal à abandonner, car elle est celle qui a toujours réussi à me faire d'une certaine façon rêver.



Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))
Désolé, je ne répondrai pas à cette question ^^
Déjà je n'aime pas lister livres ou auteurs et ensuite la notion d'imaginaire est vaste représentant plusieurs genres et sous-genres et je suis sûr que je suis capable de trouver des auteurs/livres préférés dans chacune des catégories si je cherche bien, donc pourquoi se limiter :D



Etes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?
Je suis clairement polyvalent tout en ne l'étant pas (oui c'est de la réponse de Normand). Disons que je peux aussi bien lire de la SF, de la Fantasy ou du Fantastique. Bon après je trouve que le Fantastique se perd un peu, ou tout du moins, me parait plus compliqué à trouver. Maintenant avec le temps on va dire que j'ai appris a affiner mes "envies", pour donner un exemple j'avoue être quand même moins tenté par l'Imaginaire qu'on pourrait classer Jeunesse ou YA, n'y retrouvant pas obligatoirement ce que je peux chercher dans un roman. Après il y a toujours des exceptions. 



Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?
Ah, de nouveau une vaste question. On a toujours le soucis des genres et des sous-genres, je ne conseillerai pas obligatoirement les mêmes romans à quelqu'un qui cherche des vaisseaux-spatiaux qu'à quelqu'un qui cherche des robots ou encore des êtres mythologiques. Franchement si vous cherchez des conseils contactez-moi, j'ai un délai de réponse de 6 à 8 mois entre conquête du monde, Extermination de livres et autres.^^



Comment choisissez-vous vos lectures ?
Comment je choisi un livre dans ma PAL? C'est bien simple, déjà ma PAL qui pour rappel possède une vie propre, a limite sa propre pièce à elle. Je dois donc y entrer, braver ce "monstre" à têtes multiples dont chacune essaie de m'expliquer qu'elle est le meilleur choix et essayer de ressortir avec un livre.
Sinon plus sérieusement, je marche pas mal au coup de tête, je passe devant les rayons de ma PAL, vois selon mes envies du moment, lis la 4ème de couverture et le premier qui me tente repart avec moi. Après il y a souvent des exceptions, par exemple un nouveau tome d'une série que j'apprécie énormément à tendance à se retrouver en haut de la pile à lire.



L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?
Le soucis de l'imaginaire en France, et on le sait tous, c'est qu'il a longtemps été considéré comme un sous-genre. L'équivalent d'une littérature de gare, pas plus. C'est d'ailleurs assez contradictoire avec le cinéma qui fait de plus en plus la part belle à l'imaginaire avec des succès énormes au Box Office. D'ailleurs il apparaît que l'Imaginaire marche fort chez les jeunes puis disparaît peu à peu, comme si c'était tabou d'en lire, ou si le temps leur manquait. En parler est donc déjà une très bonne idée que ce soit par blog, youtube, podcast et autres, histoire de montrer que l'Imaginaire est bien plus que les préjugés que l'on peut entendre. Mais ensuite il faut aussi essayer de tenter de comprendre pourquoi il y a un moment où l'Imaginaire perd son lectorat. Il faut aussi voir comment on pourrait améliorer la présence de l'Imaginaire dans les librairies car ce genre est loin d'être le plus présent mis à part chez les spécialistes ou ceux qui défendent activement le genre.
Ce que je crois, c'est qu'il faut "travailler" sur la génération actuelle et celle qui arrive. Celle qui est figée dans des idées préconçues à peu de chance de changer d'avis. Après au vu de l'explosion de l'imaginaire en jeunesse et YA je me dis, ou tout du moins j'espère, que c'est en train de changer.



Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire?
Depuis que je lis de l'imaginaire j'ai adopté une Marmotte. Bonne ou mauvais chose, je ne sais pas, mais c'est un fait, l'Imaginaire mêne à tout ^^ (j'ai bien entendu fait vérifier ce message par la personne concernée avant de le mettre...)



A la fin de ce Mois de, nous répondrons à notre tour au questionnaire mais aussi à vos questions: Quelle question souhaiteriez-vous éventuellement nous poser (aucune obligation)
Humm alors là je pêche un peu. Quelle est la pire couverture que vous avez croisé ? Et si la Marmote peut participer veut savoir votre couleur préférée en me disant à coup d'index tendu que si si c'est important à savoir.



Avez vous quelque chose à rajouter, une question que vous aimeriez que l’on vous pose? En gros c'est ici que vous pouvez rajouter tout ce que vous voulez en rapport avec le sujet ! ;)
Exterminate !!!!!! Voilà c'est tout.






vendredi 20 octobre 2017

L'IMAGINAIRE et [ LES PIPELETTES EN PARLENT ]




Les réponses de 




pour








Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?
Hum ! ça commence bien c’te histoire ! Quand vous dites "présentez-vous", vous voulez dire le vrai moi, genre réunion AA « Bonjour, je m'appelle Laetitia, je suis documentaliste, je n'ai pas de chat, je ne crois pas aux licornes et je ne sais pas rester sans rien faire » ou mon double pulsionnel, Zina, qui voudrait terriblement croire aux licornes et qui cherche désespéremment un retourneur de temps pour pouvoir lire toute sa pal (je suis sûre que c’est Hermione qui les a tous planqués !!), et puis tous les livres de la librairie pendant qu'elle y est (et écrire ses articles de blog, lire ceux des autres… Bref !) ?



L'adresse de votre blog (si vous en avez un)
http://lespipelettesenparlent.com/  ☺



Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire ?
Il a toujours plus ou moins fait partie de ma vie, mais j’ai mis du temps à l’intégrer comme tel et à me dire que c’est un genre que j’avais envie de suivre. Enfant, une de mes séries de livres préférée était l’histoire d’un robot qui vivait sous l’apparence d’un adolescent parmi la famille de son créateur et allait au lycée avec les enfants. Il devait cacher ce qu’il était et il finissait par devenir ami avec la petite frappe du lycée. Malheureusement je ne me souviens plus du tout comment ça s’appelait ! (si quelqu’un sait, j’adorerais retrouver ces livres !). Ado, je lisais beaucoup de Stephen King, j’ai lu certains Anne Rice également, j’étais fan de X-files et de Code quantum…

Mais je ne mettais pas d’étiquette « imaginaire » dessus (je ne sais pas si c’est forcément mieux maintenant ^^) et je ne recherchais pas spécialement des livres ou séries/films qui correspondent aux canons du genre.

J’ai commencé à m’intéresser au genre en tant que tel en 2001 (c’est très précis), lorsqu’un ami m’a plus ou moins forcée à lire Le seigneur des anneaux pour la sortie du film. Le croirez-vous, mais à l’époque lorsqu’on me parlait de « fantasy », ça me donnait surtout envie de lever le sourcil ! Et oui, je n’ai pas commencé avec le plus facile ^^ Et pourtant, ça m’a tellement plu que j’ai enchaîné avec les 2 suivants ! Bon, je l’avoue, il m’est quand même arrivé de lire en diagonale certaines loooooooooongues descriptions :P

J’ai continué à picorer des romans par-ci par-là et quelques années plus tard j’ai rencontré Ella, qui était déjà accroc au genre et qui m’a fait découvrir ses variétés, telles que l’urban fantasy. À partir de là nous n’avons fait qu’entretenir nos PAL respectives !



Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))
Euh… est-ce que ça vaut vraiment le coût de répondre, là ?

Scregneu, scregneu, secouage de méninges, tirage de cheveux, choisis, choisis, choisis !

Ilona Andrews, Jacqueline Carey, Cedric Ferrand, Scott Lynch, Brent Weeks
…. Je suis épuisée… et maintenant, j’ai peur car tous les autres cherchent à me taper dessus car je ne les ai pas sélectionnés !! Au secours !!

Et oui, ils sont classés par ordre alphabétique, parce qu’il ne faut pas pousser mémé dans les orties non plus, niveau choix !



Êtes-vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?
Alors je lis très peu de fantastique, c’est d’ailleurs un genre que j’ai souvent un peu de mal à clairement identifier. Mais j’aime autant la SF que la fantasy. Au début, j’avais une nette préférence pour la fantasy – et j’appréciais beaucoup l’urban fantasy, qui est d’ailleurs le seul sous-genre auquel une section du blog est dédiée, car avec Ella on en lisait beaucoup à l’époque où on l’a créé. Mais ces dernières années j’ai appris à apprécier tout autant la SF. Et si je vais être plus facilement attirée par des récits d’anticipation ou d’uchronie, j’adore aussi Dune donc ça ne veut rien dire ☺

Ce que j’apprécie dans ces univers, c’est l’imaginaire qu’ils véhiculent, l’évasion qu’ils proposent, la richesse qu’ils offrent. Même si j’adore les polars, je n’ai jamais autant l’impression de voyager et de rêver que dans un roman de fantasy ou dans certains récits de SF. Je suis complètement soufflée par l’imagination de certains auteurs, et par leur puissance d’évocation.

A contrario, en SF les récits qui m’attirent correspondent souvent à mon côté cynique, à ma vision noire de la vie.



Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?
Avec un roman, forcément. Après, tout dépend de son niveau de lecture et de ce qu’il recherche, en genre, mais aussi en travail de l’histoire, et s’il souhaite un récit « détente » ou « réflexion ». C’est mon côté documentaliste qui ressort ^^



Comment choisissez-vous vos lectures ?
Au feeling. Lorsque je découvre un livre pour la première fois, c’est soit la couverture, soit le nom d’un auteur connu et apprécié qui vont m’attirer. Dans le 1er cas, si le résumé ne suit pas, je laisse tomber. J’ai aussi mes maisons d’édition chouchou dont je suis plus particulièrement les sorties.

Je me laisse également très facilement tenter par les recommandations de proches, et de certains blogonautes.



L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?
On monte une comédie musicale ? Avec une route pavée d’or, un lion et un homme en fer blanc ?

Oups, désolée, ça a déjà été fait. Alors non, désolée :/





  1. Et dire que tu n'a même pas cité Brandon Sanderson avec toutes les fois où tu m'as engueulé quand je te disais que je ne l'avais jamais lu ?
    D'ailleurs pour l'aparté, c'est bon, c'est corrigé :-)
    1. Quoi ? Tu n'as pas lu Sanderson ? C'est limite le bannissement pour outrage ça !
    2. C'est pour ça que j'en ai terminé la lecture de mon premier (l'Empire ultime) mercredi dernier :-)
      J'ai gagné mon immunité :-P
    3. J'avoue que j'ai hésité, mais elles avaient dit 5, je ne pouvais pas tout mettre :) Mais t'inquiète, il faisait partie de ceux qui me menaçaient des feux éternels !
  2. J'ai découvert le blog grâce au mois de l'imaginaire. J'aimerais savoir ce qui vous a amené à faire un blog?
    1. J'espère que la visite t'a plu :)
      C'est l'envie de partager et d'échanger autour d'une passion commune, qui nous a motivées. Et qui continue :) Et parce qu'on est des pipelettes ;)
  3. Pas de buffy dans les séries ?
    Je note que j'ai oublié de parlé de chat dans ma présentation. ..




PERISMER Tome 2 de Franck Dive

Tome 2 : L'ombre de Luisen




Editions Mnémos
Collection Naos
320 pages
17.90 euros




QUAND L’AMITIÉ DEVIENT UN REMPART CONTRE LA BARBARIE !

Alors que Pérismer se remet à peine de la guerre contre les noctères, une ombre s’étend sur l’empire fayeries et Luisen s’enfonce dans les ténèbres. Forcés de réagir, nos quatre héros se retrouvent de nouveau emportés dans la tourmente et plongés au cœur de révélations qui pourraient bien les briser.






Pour ma part il me tarde déjà d'en découvrir la suite. Voilà les mots sur lesquels je concluais ma chronique du tome 1 de cette série. Nul doute, que j'étais sincère. Oui mais voilà, le syndrome poisson rouge a encore frappé. Et si je vous raconte tout ça, c'est pour tempérer le ton peut-être un peu "fade" de cette chronique. Car il m'a fallu du temps pour "remettre" tous les personnages. Oui, il y a un glossaire à la fin (déjà je l'ai vu bien trop tard), mais point de résumé. Et si je me souvenais des grandes lignes du récit, je n'arrivais pas à revoir tous les détails et ça a rendu mon début de lecture pénible. C'est fort dommage.

Fort dommage en effet, car je pense qu'en d'autres conditions j'aurais dévoré le roman à belles dents. Il faut dire que les quatre héros principaux, Erian, Pharnis, Amonis et Farah sont particulièrement bien troussés et que l'auteur ne cède jamais à la facilité. L'atmosphère est lourde, le décor est sombre et le destin qui attend nos héros est pesant. Quelques dissensions ont éclaté au sein du groupe des quatre depuis qu'ils sont les hôtes, ou les prisonniers, de Fortsombre. En effet Kempediem ne leur laisse quasiment aucune liberté et surtout pas celle de sortir. Évidemment c'est pour les protéger, mais c'est tout de même difficile à accepter. C'est en particulier difficile pour Farah alors que la forêt de Luisen semble terriblement menacée. C'est là où vivent les siens et spécialement sa mère. Elle aimerait bien que Pharnis, très proche du sorcier Kempediem, l'aide à le convaincre d'aller au secours des siens, mais Pharnis est bien trop subjugué par tout ce qu'il apprend aux côtés de ce sorcier illustre.
Farah finit par comprendre que le lien spécial qui l'unissait à Pharnis n'est plus et qu'elle ne peut compter que sur elle-même. Enfin pas tout à fait, puisqu'elle pourra compter sur Amonis et Erian pour lui faire faire le mur (au sens propre).
Et c'est là que tout éclate. La force des quatre, c'est leur union. Jamais ils ne sont meilleurs que lorsqu'ils peuvent compter les uns sur les autres. Or, une fois Farah partie, le groupe est détruit et finalement Erian va décider lui aussi de tenter sa chance de son côté pour rejoindre Farah. Bref, ce qui faisant leur force, et leur charme, explose.

Et c'est ce qui m'a un peu gênée dans ce tome 2, car tout le sel de leurs aventures réside dans leur complémentarité et leur association. C'est ce qui m'a manqué dans cet opus. Il n'en reste pas moins que leurs aventures sont intéressantes et que le monde créé par Franck Dive est fascinant. Ce que j'aime par dessus tout, je l'ai déjà dit je crois, c'est la complexité du monde créé et la noirceur des situations. Ce n'est pas un euphémisme que de dire qu'il ne cède pas à la facilité. Point de licornes dansantes et de jolies fleurs colorées. Noir c'est noir il n'y a plus d'espoir (quoi? Ça a déjà été dit ?).  Néanmoins, malgré tout l'intérêt du récit, il me manque le "je-ne-sais-quoi" qui faisait le charme du tome 1.
Rajoutons à tout ceci que je n'ai pas bien compris le rôle de Kempediem, à part celui de jouer les empêcheurs de tourner en rond. J'espère qu'il se ressaisira dans le  prochain opus, car on attend des prouesses autrement plus exaltantes de la part d'un sorcier de cette trempe !

Ce deuxième tome est tout aussi sombre, voire plus que le premier. Souffrances et dangers sont au rendez-vous et c'est une bonne chose pour le lecteur. Cependant, ce nouvel opus n'est pas exempt de (petits) défauts, j'espère que le tome 3 saura y remédier, car l'avenir de nos héros s'annonce troublé !

jeudi 19 octobre 2017

L'IMAGINAIRE et [ GABY le Capitaine Nain Coeurdechene ]




Les réponses de

Gaby, le Capitaine Nain
Aka. Coeurdechene


pour







Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?

Tombé tout petit dans l’imaginaire, grand lecteur, gamer à mes heures perdues, j’affectionne tout particulièrement les Nains. En cherchant bien, il y a bien une vague ressemblance… de loin et dans le noir.
Avec un peu de ténacité, on peut également m’associer à quelques écrits personnels qui circulent sur Internet, ainsi qu’à certains sites plus ou moins connus (Biblioblog et Elbakin.net)


Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire?

Certainement tout jeune, par le biais de lectures enfantines diverses et variées, et des dessins animés des années 80. Mais de manière consciente, vers 12 ans, lorsqu’on m’a offert Bilbo le Hobbit,

Sous quelle forme? (Roman, BD, films ?)

BD puis romans. Mais les dessins-animés comptent certainement pour beaucoup aussi (grand souvenir des Chevaliers du Zodiaque et des Mystérieuses Cités d’Or...)

Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ?

Hou la… Considérant que ça rentre dans l’acception large du terme, j’ai des souvenirs de lecture de Tintin en primaire. Et le Club Dorothée, Casimir… Finalement trop de choses pour tout citer. La joie d’avoir grandi dans les années 80, c’est une enfance bercée par l’imaginaire.

Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours?

Le regret de ne pas être un orc pour justifier certaines pulsions de violence au boulot…
Plus sérieusement, c’est une évasion et un plaisir. Et la joie de la découverte de différents univers et modes de vies. Et puis comme je suis un grand enfant, j’aime qu’on me raconte des histoires

Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))

1- J.R.R. Tolkien
2- David Gemmell
3- David et Leigh Eddings
4- Pierre Bottero
5- Terry Pratchett

Etes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?

Je lis plutôt de la Fantasy et j’oscille pas mal entre l’adulte et la jeunesse. D’ailleurs, en ce moment, ce serait plutôt jeunesse.

Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?

J’ai tendance à conseiller Bottero à un public jeune. Ou la saga de l’Epouvanteur de Delaney. Ce sont des ouvrages accrocheurs avec une histoire bien construite et des héros intéressants.

Pour des plus adultes, du Eddings pour commencer soft avec de l’humour et un univers classique tout en restant original. Du Gemmell pour ceux qui préfèrent l’action et les histoires pleines de bruit et de fureur. Et pour faire original, je finirai par Djeeb de Laurent Gidon. Un beau parleur, un beau conteur et des histoires sublimes.

Comment choisissez-vous vos lectures ?

Cela dépend. Soit un titre qui me fait de l’œil, soit un coup de cœur sur une couverture (c’est souvent ça, en fait), soit un auteur que je connais déjà et dont j’ai envie de connaître la nouveauté. Et quand c’est l’alliance des trois, c’est parfait:)

L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?

On pourrait le chanter, mais ça va devenir compliqué avec les changements climatiques…
Je pense qu’il faut aussi cesser les querelles de clocher. Il y a peu je lisais encore une chronique avec des commentaires très dépréciatifs sur le travail d’un éditeur d’imaginaire. On peut ne pas aimer les choix éditoriaux, mais nous sommes suffisamment peu nombreux en France et mal regardés pour ne pas se tirer en plus une balle dans le pied en donnant du grain à moudre aux rageux. Nous sommes une petite communauté, essayons d’agir comme tel et le regard des autres changera progressivement. Montrons leur que nous sommes soudés, contrairement à d’autres.

Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire?

Mon petit frère qui ne lit absolument pas m’a demandé conseil l’été dernier. Cherchant quelque chose d’immersif, alliant humour, aventure et récit original. Eh ben j’ai trouvé:)
Et il a lu les deux premiers tomes en 1 semaine chacun… Victoire ! Et un grand merci à Rick Riordan et à sa série Magnus Chase (Percy Jackson n’était plus dispo, mais j’ai bon espoir qu’il enchaîne avec...)





  1. C'est vrai que Percy Jackson plaît beaucoup.Je n'ai pas encore lu Magnus Chase mais paraît que ça reste fun. J'ai fait la même chose avec ma meilleure amie avec le roman "pamphlet contre un vampire" de Sophie Jomain.

    As-tu certaines habitudes quand tu sais que tu vas lire?
  2. Coeurdechene
    Coucou Zaphrina !
    J'ai découvert la plume de Riordan sur le tard et j'ai vraiment adoré. Tous ces cycles. Même si les Kane sont peut-être un peu plus ardus à cause qu'on a moins l'habitude avec les culture égyptienne / orientale qu'avec les mythes méditerranéens qu'on apprend dès l'enfance.
    Concernant mes habitudes de lecture, je n'en ai pas particulièrement car je lis un peu n'importe quand (bus, tram, en mangeant, en marchant...). Ceci dit, une chose récurrente est que j'aime avoir un fond sonore musical en lisant.
    Je n'ai pas une playlist particulière mais j'essaie de mettre essentiellement de l'instrumental.
    après, pour certains romans que je souhaite réellement apprécier "posé", je me cale dans le canap, petite musique en fond sonore, le café à portée de main et je ne réponds plus à personne :)

LE LIVRE DES ANCIENS # 1 de Mark Lawrence



SŒUR ÉCARLATE
# 1



Éditions Bragelonne
571 pages
25 euros


4ème de couverture :

Au couvent de la Mansuétude, on forme des jeunes filles à devenir des tueuses. Dans les veines de certaines coule le sang ancien, révélant des talents presque disparus depuis que les Anciens ont accosté sur le rivage d’Abeth. Mais les maîtresses de la lame furtive ne mesurent pas ce dont elles ont hérité à l’arrivée de Nona, une enfant de huit ans qui a déjà du sang sur les mains. Ayant échappé à la potence, elle est recherchée par de puissants ennemis aux mystérieux desseins. Et au cours de son apprentissage de la voie de la lame, elle est rattrapée par les secrets d’un passé violent. Tandis qu’un soleil mourant se lève sur l’Empire, Nona devra affronter ses démons et devenir une redoutable guerrière si elle veut rester en vie…






La Mansuétude. Un couvent installé sur un haut plateau balayé par les vents, un peu à l'écart de Vérité, la capitale impériale. C'est là qu'arrive Nona qui vient d'être soustraite à la pendaison par l’abbesse. Elle n'a que huit ans et déjà un lourd passé. Elle vivait seule avec sa mère dans un village perdu, loin, très loin de la capitale. Toujours mise à l'écart, elle, la seule brune au milieu de petits blonds puis sa mère l'a vendue au croquemitaine. Elle a passé quelques temps dans une cage sur une charette avec d'autres enfants, achetés eux aussi, pendant qu'il poursuivait sa moisson. Puis Nona a été vendue à nouveau pour combattre dans l'arène, parce que le croquemitaine a décelé chez elle du sang Hunska qui lui confère des réflexes hors normes. Là, elle a été accusée de meurtre et allait être pendue.

Voilà donc notre Nona bombardée novice, qui va intégrer la classe Écarlate qui concerne les gamines de huit à dix ans. Un enseignement général avant d'opter pour une "spécialité" en classe Grise, en fonction des affinités dues à leur sang. Va commencer pour elle un apprentissage de tout, et bien souvent dans la douleur : la vie en communauté, les règles, les limites, le respect, et même l'amitié, tout ce qu'elle n'a jamais connu. 

On pourra dire classique, oui, et pourtant c'est fait avec tellement de brio et d'originalité que cela ne fait absolument pas redite. C'est passionnant de suivre Nona et cette poignée de gamines qui l'entoure, ainsi que toutes les moniales encadrantes, leurs spécificités, leurs aptitudes et leurs pédagogies différentes. Il n'y aura pas que de l'apprentissage guerrier, les études se penchent sur les poisons, les antidotes. La furtivité et le tissage des ombres. Et bien sûr la magie de la Voie. Et là, il vous faudra me croire, parce que c'est bien trop long et trop complexe à expliquer, mais c'est passionnant. 

Vous rajoutez à cela une prophétie dans laquelle Nona et une de ses amies seraient impliquées et la notion même de prophétie qui fluctue suivant la moniale qui en parle ! Plus les ennemis nombreux que s'est fait Nona pendant sa courte enfance qui se rappellent à elle mais qui impacteront le couvent tout entier. Les intrigues politiques se mêlent à la danse tout en ravivant les querelles de clochers entre l'Académie des Mages et la Mansuétude.

Mais ce que j'ai trouvé le plus marquant dans ce roman, c'est l'originalité du monde créé par Mark Lawrence. Au début on comprend juste que c'est un univers hostile et froid, balayé par les vents. Puis viennent les explications avec un cours de géographie mêlé d'histoire. Cette planète, l'Abeth a été colonisée il y a des milliers d'années par quatre tribus de sang différents (dont les Hunskas) débarquant ici grâce à des vaisseaux spatiaux. Mais l'Abeth est mal barrée car son soleil se meurt et les calottes glacières des pôles se rejoignent. Il ne reste plus qu'à sa surface une étroite bande de terre appelée le Goulet, encastrée dans des murs de glace, épargnée grâce à un phénomène de convergence de la Lune. Ces vaisseaux, leurs réacteurs et la magie qui en découle, la convergence, tout cela est lié. On en parle peu, mais je pressens que cela ne peut que prendre de l'ampleur aux tomes suivants.

De la Fantasy qui se mâtine de Science Fiction. Et bien vous savez quoi, moi j'en redemande. Parce que l'univers est unique, parce que les personnages sont attachants et que je veux poursuivre l'aventure aux côtés de Nona. Mais aussi parce que la plume de Mark Lawrence m'a convaincue. Encore un auteur à rajouter dans ma longue, longue liste des auteurs à suivre !


Un SFFF (encore) pour le challenge de la Licorne :)




mercredi 18 octobre 2017

L'IMAGINAIRE et [ EMILIE MILON ]




Les réponses de


pour







Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?
Je m’appelle Emilie, je suis biologiste marin, installée au Pays Basque. Je suis également auteure dans l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique, horreur et aussi romance) et grosse lectrice dans ces mêmes genres. Je suis passionnée par les chevaux et je dépéris si je n’ai pas un bout de nature près de moi. Je passe aussi beaucoup de temps sur les jeux vidéo et les séries.



L'adresse de votre blog (si vous en avez un)
http://dryade-intersiderale.blogspot.com/



Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire?
Quand j’étais jeune mais alors l’âge exact je n’en sais rien, j’ai une très mauvaise mémoire. Mes parents lisent de la SF ou du fantastique et aiment voir des films très variés, ce qui a favorisé mon entrée dans ce milieu je suppose.



Sous quelle forme? (Roman, BD, films ?)
Sous forme de films ou d’animés car mon frère et moi regardions Dragon Ball Z. Ça peut paraître idiot, mais cet animé mêlait d’autres univers, des créatures extraterrestres ou des monstres ce qui sollicitait sans cesse mon imaginaire.



Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ?
Mon plus vieux souvenir net d’Imaginaire, c’est le film Batman Le Défi, je devais avoir entre 6 et 7 ans et je me souviens que j’étais morte de trouille à cause du Pingouin ! Allez savoir, c’est peut-être cette expérience qui me fait à présent aimer les univers sombres, glauques et horrifiques.



Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours?
Tout ! Je baigne dans l’imaginaire depuis mon enfance, au travers de l’écriture, des films, séries, livres, jeux vidéo et goodies. Je l’ai même dans la peau grâce à mes tatouages. C’est ma bulle de survie, il ne se passe pas un jour sans que l’imaginaire ne m’accompagne d’une façon ou d’une autre. Cela me permet de rêver, de m’évader du monde réel, de donner libre cours à mon imagination etc. Une telle implication peut parfois être embêtante dans la vie sociale quand les gens en face ne sont pas du tout ouverts à l’Imaginaire…



Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))
Stephen King, Isaac Asimov, Lionel Davoust, Cécile Duquenne et Olivier Gay.


Etes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?
Je crois qu’au final je lis à peu près autant des trois grands genres SF, fantastique et fantasy. Je vais avoir mes périodes en revanche, là cet été j’ai fait le plein de SF, alors que j’en avais pas lu depuis un moment. À l’inverse, j’ai longtemps boudé la fantasy et à présent j’en lis beaucoup. Pour le fantastique, je suis surtout attirée par l’aspect horrifique, je lis essentiellement du King et son fils Joe Hill qui est très prometteur.



Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?
Tout dépend des personnes, de leurs affinités, de leur âge etc. Ma mère par exemple n’est pas fantasy et pourtant elle a dévoré les Trône de Fer grâce à la série. Je pourrais conseiller le Seigneur des Anneaux en film qui est pour moi le summum en la matière. En livre, Robin Hobb et sa saga des Aventuriers de la Mer rassemble à mes yeux tous les critères pour faire découvrir la fantasy : une belle épopée, des personnages variés, un monde riche, un texte accessible, des créatures merveilleuses etc. Toutefois, je suis loin d’avoir lu tous les classiques en Fantasy, il y en a sûrement d’autres à conseiller. En fantastique, je recommande bien évidemment le King. Pour la SF j’avais débuté par Dune en étant jeune et ça a été une très belle entrée en matière. Néanmoins, je comprends que ça puisse en rebuter certains vu la longueur de la saga et la densité de l’écriture.



Comment choisissez-vous vos lectures ?
Depuis 2 ans j’ai adopté des mini-challenges de lectures mensuels qui m’encadrent un peu étant donné que ma Pile à Lire a explosé ces dernières années. Ensuite, si je n’ai pas d’impératifs, du genre lire le T1 avant d’acheter le T2, lire un livre avant de voir le film, c’est vraiment au feeling.

Après, si on parle de pourquoi j’achète tel livre, c’est souvent lié à l’auteur, la maison d’édition, la couverture, le résumé et aussi aux avis de certain(e)s blogueurs/blogueuses.



L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?
Grâce aux festivals de livre de l’imaginaire qui fleurissent depuis quelques années, les occasions de se retrouver entre passionnés sont plus nombreuses. Quand on n’est pas exilée dans le sud-ouest comme moi, des rencontres dans des librairies peuvent être très chouettes. D’ailleurs, passer par un libraire et commander là-bas, parler de lectures de l’imaginaire pour faire grossir le rayon est aussi une idée pour en faire plus.



Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire?
Il y a quelques années j’ai trouvé une autre manière d’exprimer ma passion pour l’Imaginaire en investissant dans des costumes et en participant avec mon amie Elyra Carrousel (http://elyra-carrousel.blogspot.fr/) à des séances photos ! En plus de créer de magnifiques souvenirs cela m’a permis de donner vie à des personnages inventés de toute pièce et de vivre une nouvelle expérience. J’ai même poussé le vice à me déguiser ainsi pour participer aux fêtes du club à cheval.





A la fin de ce Mois de, nous répondrons à notre tour au questionnaire mais aussi à vos questions: Quelle question souhaiteriez-vous éventuellement nous poser (aucune obligation)
Y’a-t-il des livres qui vous ont plus ou moins marqués au fil de vos vies et si oui pour quelles raisons ?



Avez vous quelque chose à rajouter, une question que vous aimeriez que l’on vous pose? En gros c'est ici que vous pouvez rajouter tout ce que vous voulez en rapport avec le sujet ! ;)
Merci à vous de nous donner la parole et longue vie à l’Imaginaire ! 





  1. Bonjour,

    Quel est ton top 3 des jeux vidéos "Imaginaire"?

    (Bravo pour la photo, le rendu est superbe)



    1. Bonjour C'era :)

      Je suis une grande fan des Tomb Raider mais l'Imaginaire à proprement parler y est plutôt minoritaire. Il n'empêche que cette série me passionne et enflamme mon imagination depuis des années.

      Sinon, pour les jeux qui ont une grande part d'Imaginaire, je peux citer :
      1/ Neverwinter Nights (Fantasy)
      2/ Deus Ex pour (SF)
      3/ Heroes of Might And Magic (Fantasy), c'est une série qui a considérablement nourri mon imagination pendant mon adolescence ! Le bestiaire de chaque jeu est un pure régal à mes yeux !

      (merci, on avait pris un photographe professionnel ^^)
  2. OUah bizarrement je suis fantasy mais je n'ai pas réussi à entrer dans GoT version papier. En fait la série dont je n'ai vu que les 3premières saisons me polluait ma lecture.Chapeau bas à ta maman alors ;)
    Sinon je plussoies l'avis de C'era pour la photo.Tu as du faire un sacré effet aux fêtes du club :)
    En ce qui concerne Dune qu'as tu pensé du film?



    1. Bonjour Aely Nah ^^

      J'ai lu les deux premières intégrales, qui me prennent un temps fou d'ailleurs, et comme toi, je suis un peu polluée par la série. Même si certains points diffèrent, globalement il y a pas mal de rebondissements qui ne sont plus une surprise. D'un autre côté, les deux supports prennent des directions différentes à un moment donné donc je sais qu'un jour je m’attellerai à la suite afin de connaître la vision de base de l'auteur (quoique, il me semble qu'il est lui-même influencé par la série maintenant !)

      Je ne me souviens plus si j'ai vu le film Dune avant de lire les romans, je sais que ma découverte remonte à au moins 15 ans. J'ai apprécié ce film, que je regarde toujours avec une certaine nostalgie. C'était un sacré challenge à adapter à l'époque, je sais qu'il a été mal reçu mais personnellement j'ai aimé retrouver cette ambiance particulière, ce désert, ces vers gigantesques, les différentes familles et bien sûr les Bene Gesserit. De mémoire il était tout de même assez fidèle. Cela fait un moment que je ne l'ai pas revu ceci dit.
      Je sais qu'il y a un projet de faire un nouveau film en 2019. A voir ce que ça donnera.
      Et toi, qu'en as-tu pensé ?
  3. Quels sont tes romans/nouvelles préférés de Stephen King ? As-tu vu les adaptations de ses romans au cinéma ou en série, et si oui lesquelles t'ont convaincues (ou pas) ?
  4. Bonjour Kathy Nine,

    Question difficile ! Je vais essayer de me contraindre à un top 3 du maître King
    1/ Ca
    2/ Jessy
    3/ La petite fille qui aimait Tom Gordon

    J'ai vu plusieurs de ses adaptations, la première étant l'ancien film Ca, que j'avais bien aimé à l'époque ! J'ai vu le nouveau la semaine dernière et je dois dire qu'il est plus fidèle au roman même si Pennywise est plus axé horreur que clown inquiétant.
    J'avais aussi beaucoup aimé les adaptations de Misery, Carrie et Shinning (quoi qu'en disent l'auteur, même si j'avoue ne pas l'avoir revu depuis au moins 10 ans)

    En termes de série, j'étais fan des Langoliers quand j'étais jeune. En revanche, Under the dome est pour moi un échec monumental. J'avais adoré le roman et la série a tout gâché en faisant trainer en longueur alors que la force de l'histoire résidait dans le huis-clos. Après il y a beaucoup d'adaptation que je n'ai pas encore vues.
    Et toi, as-tu des adaptations préférées ou bien des déceptions ?
    1. Misery et Carrie sont aussi parmi mes adaptations préférées. J'ai aussi beaucoup aimé La tempête du siècle dont il a écrit le scénario et qui a été fait en téléfilm, the Mist m'a plu aussi. J'aime bien Shining comme film mais j'ai été un peu déçue de ne pas y retrouver assez la patte de Stephen King. Aussi, j'ai été assez agréablement surprise par l'adaptation de Jessie sortie sur Netflix récemment. Sinon mes romans préférés jusqu'à maintenant (et je n'ai pas tout lu) sont Carrie, Misery et Joyland que j'ai beaucoup aimé même si ce n'est pas le plus connu. J'aime aussi beaucoup certaines de ses nouvelles comme "La méthode respiratoire" parue dans le recueil "différentes saisons".
      Merci pour ta réponse elle me donne envie de lire et de revoir certaines choses ! Et Ça que je n'ai toujours pas vu mais qui est sur ma liste. :)




L'IMAGINAIRE et [ LES LECTURES DE MYLÈNE ]



Les réponses de



pour





Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?
Mylène, 36 ans, je vis dans le Gers et je blogue depuis bientôt 8 ans (déjà !!). J'ai un métier très très prenant (les 35h? c'est quoi ça ?) et du coup la lecture est mon havre de paix, ma manière de m'échapper de mon quotidien (même si j'adore mon boulot).



L'adresse de votre blog (si vous en avez un)

www.leslecturesdemylene.com



Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire?
En fait, quand j'ai créé le blog, je ne lisais quasiment que du thriller ou de la fantasy. J'avais dévoré tous les romans de La Belgariade des Eddings (et les séries liées) et j'adorais ça. Ensuite j'ai découvert la saga de Richard et Kahlan (L'épée de vérité de Terry Goodkind)(que je n'ai jamais terminé, j'en suis au tome 10 il me semble) et j'adorais dévorer chaque tome. Ensuite ça a été Harry Potter, la saga Le seigneur des anneaux, A la croisée des mondes et j'en passe .... et puis Twilight qui m'a donné envie de créer mon espace à moi en découvrant tous ceux des autres personnes qui en parlaient.



Sous quelle forme? (Roman, BD, films ?)
Roman of course !! (et films pour ceux qui existent mais toujours après avoir lu les livres) Je ne me suis mise à la BD que très récemment (même si j'avais lu mes "classiques" étant plus jeune, notamment grâce à mon papa qui est un grand amateur de BD).



Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ?
Les titres que j'ai cité plus haut en majorité, avant je ne lisais pas d'imaginaire (ou quasi pas...)



Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours?
Une détente, une évasion, des bons moments, une autre vie..



Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))
JK Rowling, Terry Goodkind, les Eddings pour ceux que j'avais lu avant de créer le blog , Leigh Bardugo, James Clemens pour ceux que j'ai découvert grâce à la communauté livresque.



Êtes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ?
Je lis un peu de tout, étant donné que je lis (énormément) de livres tous les mois, j'aime alterner dans les genres dont je passe assez facilement de l'un à l'autre (même si je ne lis pas de SF adulte, c'est le plus souvent du YA, tout comme quasi tout le reste d'ailleurs en fantasy / fantastique)



Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?
Alors là, ça dépend du genre que la personne veut découvrir... mais ayant adoré L'épée de vérité, je dirai cette saga-là ! (et puis Harry Potter, A la croisée des mondes que j'ai encore conseillé il y a peu...)



Comment choisissez-vous vos lectures ?
En lisant les résumés, en me fiant à la maison d'édition ou à l'auteur... et puis bien sûr il y a aussi l'avis des copinautes !



L’imaginaire, nous blogueurs on le lit, on en parle. Des idées pour en faire plus ?
Je pense qu'il y a déjà pas mal de choses qui sont faites, des salons dédiés particulièrement à l'imaginaire mais maintenant il faudrait le faire "entrer" davantage dans des salons plus généraux. C'est le cas d'ailleurs avec le salon Lire en poche de Gradignan dont le thème est pour 2017 : "Pouvoirs de l'imagination" (et je suis vraiment impatiente d'y aller)



Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire?
Bien sûr Twilight et la façon dont j'ai découvert le monde des blogs littéraires et eu envie de créer le mien !!



ET voici les questions pour vous :
Comment en êtes-vous venues à créer un blog ensemble ?
Comment choisissez-vous vos lectures ? vous avez des goûts différents, vous arrivez à vous tenter l'une l'autre ?





  1. Les Eddings reviennent souvent à ce que je vois. Pour Terry Goodking, j'avoue avoir commencer à les lire à la médiathèque mais je n'ai jamais repris. Il faudrait que j'y pense.

    Quel est la chose que tu aimerais, dans l'idéal, absolument faire en rapport avec l'imaginaire?
    1. Comme beaucoup de monde je pense qu'aller à Narnia ou à Poudlard ça serait juste génial ! Et puis pouvoir rencontrer certains personnages qu'on adore (même si des fois je me dis que ça "casserai" un peu le mythe) et vivre des choses avec eux (enfin pas trop compliquées les choses, je pense que je suis un peu poule mouillée dans le genre, jamais je ne ferai tout ce que Hermione ou d'autres font :D )
  2. Je suis toujours impressionnée par la masse de livres que tu lis par mois. Et sans doute encore plus maintenant que tu dis avoir un emploi extrêmement prenant.
    Quel est ton secret? As-tu développé une technique de lecture rapide? (en formation CAPES Doc, nous avions eu des cours de ce type -que je ne mets absolument pas en pratique d'ailleurs ^^-). Ta profession est-elle en rapport avec les livres et te permet-elle du coup de joindre le professionnel et la passion?

    (euh sinon contente de t'avoir dans la team gryffondor :p )
    1. Pareil ! Cette pile que tu nous présentes chaque semaine, à chroniquer durant le weekend me laisse rêveuse !
    2. Coucou co-gryffondor :D Je lis vite c'est vrai mais je lis tout de A à Z (je ne sais pas trop lire en diagonale et hormis quand le livre ne me plait pas où ça peut m'arriver, je lis vraiment chaque page et chaque ligne). Je ne bosse pas du tout dans le livre mais dans le vin (un bon livre avec un bon verre de vin :D) donc c'est vraiment une passion (d'ailleurs là je suis en déplacement pro et j'en viens quand même toujours plus ou moins à parler du blog hihihi)
  3. Et si tu nous développais ce pont entre Twilight et le blog ?
    1. En fait, j'ai découvert le monde des blogs littéraires un peu par ricochet... j'étais donc à fond sur Twilight, sur les films aussi et j'ai été sur le blog d'Iwry (Audrey, la soeur de Jess) où j'ai vu non seulement un lien vers le blog de Jess mais aussi vers Livraddict. Et là ça m'a ouvert énormément de choses que j'ai adoré découvrir et j'ai eu envie d'avoir mon propre espace. D'où le lien assez indirect à Twilight mais c'est quand même grâce à cette saga que j'ai découvert les blogs littéraires :D (alors avant de créer celui-ci j'en avais fait un sur le suivi des travaux de ma maison qu'on a faite en auto construction donc je connaissais déjà blogger et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de rester sur cette plateforme !)

  4. J'avoue avoir débuté la série l'épée de vérité jusqu'au tome 6 où je le dévorais et puis il y a eu un flop et je ne l'ai jamais reprise je n'accrochais plus mais alors plus.
    Ahh comme tu l'as vu dans d'autres articles les Eddings font fureur mais quel couple d'auteurs génial.
    Je plussoies aussi ton remède miracle pour lire que dis-je dévorer avec un emploi du temps de la mortkitue;)
    Bon étant poufsouffle je ne dirai rien sur l'équipe griffondor lol 
    1. aaaaaaaaaaaaaah une poufsouffle (nan, en réalité j'aime tout le monde, même chez Serpentard il y a des gens bien :D ) ! Après c'est vrai que je suis hyper organisée du côté du blog mais justement dans un sens ça me permet de profiter de mon temps libre. C'est donc une bonne balance !